1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 11:51

Bilan mensuel PlanetGong

- août 2011 -

 

L'équivalent annuel du blues du dimanche soir existe, il dure trente jours : nous voici parvenus en septembre, bon courage à chacun(e). Heureusement, pour contrebalancer cette cruelle et sordide expérience existentielle qui débute, il est également temps de se réjouir en consultant le bilan PlanetGong du mois d'août 2011. Les premiers jours du mois d’août sont restés totalement vierges de publications, mais au final, le nombre total d’articles s’avère raisonnable, malgré les regrettables absences de deux des rédacteurs.

 

 

  • Nouveautés

PlanetGong a présenté quelques disques très intéressants le mois dernier, notamment celui du groupe de Perpignan Les Bellas (Belladelic), publié l’année dernière (!) par deux labels parisiens (SDZ records et Les disques steak).

 

Les autres sorties marquantes chroniquées furent principalement américaines : celle du nouvel album de Ty Segall (Goodbye Bread) et celle du nouveau disque de Psychedelic Horseshit (Laced). Evénement de l’année et étrangeté discographique, Castle Face Records presents Group Flex est un disque-objet original et enthousiasmant, auquel ont participé quelques-uns des meilleurs groupes de San Francisco (Fresh & Onlys, Thee Oh Sees, Ty Segall & Mikal Cronin, Bare Wires, etc.).

 

Que se passe-t-il en Angleterre ? Depuis plusieurs années, PlanetGong se désole de la faible qualité des productions des nouveaux groupes anglais. Août a nous vus chroniquer deux albums récents : celui de Wu Lyf (Go tell fire to the mountain) et celui de Viva Brother (Famous First Words), qui ne vont certainement pas changer grand-chose à notre perception de la scène anglaise actuelle. Heureusement, il y a toujours Mr. David Viner, qui vient de livrer sur Internet (faute de label) de nouvelles magnifiques chansons (Better In Than Out).

 

 

  • Oldies

Un seul article dans cette section le mois dernier – sur un album que vous ne connaissiez probablement pas : Alarm ! , l’excellent deuxième album du groupe polonais NiebieskoCzarni, sorti en 1967. Après la critique de l’album de Polanie, la chronique de disques de polishbeatse poursuit sur PlanetGong.

 

 

  • Les singles de 75% des dimanches

Belle approximation ce mois-ci encore : quatre dimanches, trois disques ; les temps ne sont plus ce qu’ils furent. Deux articles sur des disques des années 2000 : la chanson phare de The Bell Rays : l’indépassable Fire on the Moon, et le single de Razorlight publié par le groupe entre ses deux premiers albums, Somewhere Else. Le troisième 45 tours présenté le mois dernier fut The Air That I Breathe, succès tardif (1973) du groupe anglais The Hollies.

 

Toutes les réclamations, lettres d’insultes et malédictions éventuelles au sujet du dernier single de The GO, « Howl on the haunted beat you ride » doivent être adressées à eric@planetgong.fr, once again.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rémi - dans News
commenter cet article

commentaires

Wil 16/09/2011 16:51


A quand Skying de The Horrors ?


Eric 18/09/2011 20:01



Soon (faut que je me bouge)



beat4less 01/09/2011 17:17



Ou l'art des intros & conclusions sibyllines.



ratel 01/09/2011 16:22