28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 14:53

Strokes_Comedown_Machine_High-copie-1.jpg

The Strokes -
Comedown Machine
(RCA 2013) 

 

 

 

Avec les années, on avait fini par s'habituer à entendre des atrocités sonores sortir de notre chaîne hi-fi lorsqu'on lançait un nouveau morceau des Strokes. Le dernier album en date, Angles avait achevé de doucher notre enthousiasme envers ce groupe qui avait éveillé notre conscience musicale au début du 21e siècle. Sa production eighties dégoulinante, son esthétique fluo et ses chansons surproduites nous avaient déçu, même si au milieu de ce marasme se nichaient encore deux ou trois belles chansons pop.

 

Pour ce Comedown Machine qui a le mérite d'avoir une pochette tolérable, les Strokes ont proposé en teaser une chanson tellement déconnectée d'une quelconque idée de rock'n'roll qu'elle nous a initialement découragé d'écouter l'album. Suite aux multiples écoutes de ce morceau où Julian Casablancas chante en falsetto devant des synthétiseurs dignes d'Orchestral Manœuvres In The Dark, il ne faisait plus aucun doute que les new yorkais avaient perdu toute pertinence. Non pas parce qu'ils ne faisaient plus du rock, mais parce que la pop édulcorée de ceux qui incarnaient à une époque la quintessence du New York cool était une compromission guidée par un désir de s'accrocher aux lustres du succès FM. Quand la pop garage à vestes en cuir de Is This It est passée de mode, le groupe s'est paré de vêtements colorés et de sonorités synthétiques afin de garder ses entrées dans les milieux branchés. Le groupe est passé au statut d'un groupe désirant coller à l'époque alors qu'à un moment il avait défini la sienne. Triste.

 

Que retenir de Comedown Machine alors ? Que le groupe parvient encore à tirer son épingle du jeu sur quelques morceaux tendus où on perçoit par bribes les Strokes d'antan. Seul souci, "All The Time" nous plaît uniquement parce qu'il est proche de "Reptilia", et "50 / 50" parce que le morceau rappelle l'époque de "Is This It" (jusqu'à la voix distordue de Julian Casablancas). En dehors de ces clins d’œil au passé qui ne satisfairont que les fans de la première heure, peu de choses sont passionnantes. Comedown Machine est un album de pop ordinaire, sans véritable âme. "Welcome To Japan" et "Top Out" sonnent aussi molles et inoffensives que du Phoenix. Certaines bidouilles sonores sont amusantes (à l'image de celles de "80s Comedown Machine" ou des blips de "Partners In Crime" qui évoquent l'album solo de Casablancas), mais ne soulèvent pas pour autant un enthousiasme débordant. Le plus décevant dans tout cela, ce n'est pas tellement les choix artistiques discutables en termes de son, c'est surtout qu'au milieu de la torpeur dans laquelle évolue cet album, aucune mélodie ne ressort. Et quand bien même ce serait le cas, Julian Casablancas parvient à ruiner le truc en chantant en falsetto ("One Way Trigger", "Chances").

 

Ce qui frappe ici, c'est l'absence totale d'enthousiasme. Comedown Machine est un album fait par nécessité. The Strokes est un groupe qui n'existe encore que parce que ses membres ont tous raté leur carrière solo. Une cohabitation nécessaire entre individus qui sont plus des collègues de travail que des amis. Difficile de sortir un chef d’œuvre dans ce genre d'ambiance. Il eut mieux valu qu'il se haïssent vraiment et s'entre-déchirent (au moins l'album aurait eu un peu de bile), ou tout simplement qu'ils se séparent après Room In Fire (dernier disque audible des New Yorkais), au moins leur histoire aurait été courte et romantique. 

 

 

 

 

 

Tracklisting : 

 

1 Tap Out

2 All the Time

3 One Way Trigger

4 Welcome to Japan

5 80′s Comedown Machine

6 50/50

7 Slow Animals

8 Partners In Crime

9 Chances

10 Happy Endings

11 Call It Fate, Call It Karma

 

 

 

 

 

 

Vidéo

 

"One Way Trigger" (ce n'est pas la vidéo officielle, mais notez à quel point le Keyboard Cat donne du relief à ce morceau)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Yves 15/05/2013 13:59


Excuse moi MC5, mais je trouve que ton commentaire n'a aucune utilité.


MERCI DE LE SUPPRIMER! (s'il-te-plaît)



MC5 m'a tuer 14/05/2013 16:27


Oooouh...


Non mais simplement, tu comprends bien que venir dire sur un site qui s'évertue à dénicher des nouveautés (et qui en trouve un nombre non-négligeable) que la production rock actuelle ne vaut pas
mieux que le dernier Strokes, ça manque de... délicatesse, disons.


Faudrait arrêter de chouiner sur le mauvais état de la scène rock et ouvrir les oreilles deux secondes.

Yves 12/05/2013 23:17


koman i nou a tro k-c! 

anarchy 12/05/2013 14:53


Les deux derniers commentaires sont inutils, merci de les supprimer. Signé L'homme qui parle aux oreilles des sourds.

Yves 12/05/2013 13:57


Je me permets de répondre à sa place :

Parce qu'il n'y entend rien, au propre comme au figuré.

MC5 m'a tuer 12/05/2013 13:14


"pas pire que le niveau de la production rock actuelle"


 


C'est vrai. D'ailleurs je me demande pourquoi PlanetGong continue à chroniquer des nouveautés. Ils ne devraient faire que des papiers sur les groupes des années 60/70 - genre les Beatles, les
Stones, Bowie.


(sérieusement, pourquoi un tel message ? Phoenix...?)

anarchy 12/05/2013 00:23


L'album de Casablancas est pas mal du tout, il a été à tort démoli par rock and folk mais bon. Apres cette album n'est pas pire que le niveau de la production rock actuelle... donc assez faiblard
mais qui s'écoute. C'est leur dernier album pour RCA apres est ce que le groupe va avoir la force de perdurer. Dans le même registre faiblard, le dernier Phoenix est appelé à comparaitre.

bokacola 08/04/2013 19:28


Ouaip... Grand fan de la première heure, j'en suis à écouter les titres qu'après une semaine de sortie de l'album... L'enthousiasme est bien retombé (alors qu'il était présent pour Angles).


Par contre je te trouve sévère sur Room On Fire, Eric. Toi qui attache une importance à la mélodie dans cette chronique, je trouve que l'album en regorge (12:50, Automatic Stop, I can't Win, End
has no end...), enfin, on y trouve vraiment cette intéraction entre les deux guitares avecu n coté un peu plus Pop que garage certes, mais qui de mon avis reste très bon ! Le troisième, je ne
l'ai jamais vraiment écouté...


 


Haha j'écoute en ce mement 50/50 et Casablancas est imblairable ! Bref, je me contente de mes deux albums, et parfois quelques tours de Angles.


 


En fait les Strokes c'est le groupe qui me décoit le plus dans tous ceux que j'apprécie vraiment, je me rappelle à la première écoute d'Angles, le désenchantement...

Frank 07/04/2013 18:53


Comme quoi ce que j'écris plus haut "groupe le plus surrévalué des 00's et le plus défendu en dépit du bon sens" trouve son assertion dans ces derniers commentaires. Dire qu'Eric a des goûts
douteux en parlant de chef d'oeuvre pour l'album solo de Casablancas est juste au choix à mourir de rire ou pathétiquement navrant...


Si on veut parler d'album solo de membres des Strokes, il eut été préférable d'évoquer Little Joy du batteur Moretti que ceux dispensables de ses compères.

Yves 06/04/2013 17:17


Mais quelle groupie!

Hilarant!

Seb 06/04/2013 16:56


Autant dire qu'angles et comedown machine sont mauvais est plutot objectif, autant critiquer les strokes de is this it a first impression of earth releve d'un manque de bon gout flagrant... Je
peux comprendre qu'on ne se roule pas par terre en ecoutant leurs chansons, mais comment peut on dire qu'ils sont surcotés? Leurs 3 premiers albums sont juste incroyables, et absolument aucun
groupe rock depuis les années 2000 ne peut se comparer a eux. Et dire qu'ils ont tous ratés leurs carrieres solos... Entre l'album solo de Casablancas, qui est juste un chef d'oeuvre, et le
premier d'albert, qui dégage une ambiance friache et originale, en plus d'etre intéressant mélodiquement, je me dis que soit vous ne les avez pas écoutés, soit que vous avez des gouts
particulierements douteux. Et je penche plutot pour la deuxieme option quand je vois ce que vous pensez de first impression of earth...

Eric 06/04/2013 20:16




Je suis d'accord sur un point : le 1er album est incroyable. Par contre le second est déjà moins bon, (et je finalement ne l'écoute jamais). Et le troisième est vraiment foireux, je l'avais dit à
l'époque de sa sortie et je n'ai pas changé d'avis : www.planetgong.fr/article-1531068.html. Alors bien
sur, au regard de ce qu'ils font aujourd'hui, on peut dire que c'est un album qui s'écoute. Mais par rapport à Is This It, ça ne vaut pas tripette.


Par ailleurs, au bas mot je pense pouvoir citer de tête une cinquantaine d'albums meilleurs que First Impressions Of Earth sortis dans les années 2000, dans le même genre musical que les
Strokes.


Bon, après, on peut toujours parler de différences de gouts et de couleurs, hein... mais si tu affirmes que l'album fluo-megalo de Casablancas est un chef d'oeuvre, je sais d'ores et déjà que la
discussion s'annonce vaine...


 


 



julien 04/04/2013 01:39


Pour une fois je ne vous suis pas. Cette album est bien meilleur que Angles (leur seul album raté) et regorge de pépites. De plus leur intention n'est pas les "milieux branchés", pour preuve ils
ont détruit le son "Is this it", fait aucune promo et sortis une pochette vintage simple. Cette critique est juste tourné sur le fait de retrouver le son de is this it alors que "all the time"
est la chanson la plus faible de l'album. Refaire Is this it ils l'avaient déjà fait avec Room on fire et ca commencait à devenir ennuyant. Perso il tourne en boucle en ce moment.

Eric 04/04/2013 10:41



Attention ! Je ne dis pas que je regrette le son de Is This It (parce que moi aussi Room On Fire m'ennuie pas mal alors que le groupe restait sur la même formule), je dis que
les Strokes essaient d'attirer les vieux fans avec un ou deux morceaux pensés façon Is This It (mais pas très convaincants).


 


Cet album m'ennuie pour 2 raisons :


1. Il sonne formaté pour les radios. Aucune originalité, aucune prise de risque, les Strokes essaient de coller à ce qui marche aujourd'hui


2. Où sont les mélodies ?


 


C'est ce que je dis dans l'article : "Le plus décevant dans tout cela, ce n'est pas tellement les choix artistiques discutables en termes de son, c'est surtout qu'au milieu de la torpeur dans
laquelle évolue cet album, aucune mélodie ne ressort"


Ce que j'ai aimé chez les Strokes, en particulier à leurs débuts, c'est leur sens de la mélodie, mis en valeur par la dynamique entre les deux guitares. Qu'ils perdent le côté frénétique des
guitares, soit, je n'ai rien contre les artistes qui évoluent dans leur style, bien au contraire (les groupes immuables façon Ramones ou AC/DC m'emmerdent profondément), mais qu'ils soient
incapables de trouver une mélodie qui tienne la route c'est la fin de tout.


Y-a-t'il ici un morceau dont on puisse siffler le refrain sur ce disque ? Je n'en ai pas trouvé...


 



Yves 03/04/2013 12:19


Heu... si je puis me permettre...
Avoir 16 ans et s'appeler Gérard ce n'est pas cool!...

Chickenwalk 01/04/2013 23:34


J'ai du mal à trouver un seul autre groupe ayant publié au moins 5 albums et dont aucun n'est meilleur que celui qui précédait. On se demande même où ils vont s'arrêter. Cela dit, je n'avais pas
écouté Angles. Mais je préfère m'épargner le calvaire...

Eric 04/04/2013 10:42



C'est vrai que c'est une statistique intéressante ! (j'en cherche d'autres, mais je n'en trouve pas...)



Gérard 01/04/2013 12:48


Je dois être un gamin de 16 ans. C'est plutôt cool.

Yves 31/03/2013 15:49


Pauvre bête oui...

Il y a quelques chansons sauvables dans First Impressions of Earth mais c'est effectivement dès ce disque que ça commence à se gâter.
Alors en 2013... leur seul génie consiste à nous surprendre en parvenant à faire encore pire à chaque fois, ça demande tout de même de l'imagination!

TotoLan 31/03/2013 10:32


Critique trop severe et trop porté sur une tendance à revenir au rock garage...autant le son dans cet album semble plus "propret", autant des riffs bien poussés existentn dans cet album.
Qu'attend on de la musique? Qu'elle nous entraine et pour moi c'est gagné.


PS : je suis pourtant un rock fan des plus irreductibles

Eric 04/04/2013 10:46



Mouais, perso je m'en moque pas mal que les Strokes fassent du garage ou non. J'attends juste d'eux qu'ils fassent des bonnes chansons. 


Je trouve qu'il y a beaucoup plus de choses intéressantes dans l'album solo de Casablancas (qui a pourtant une esthétiques fluo-eighties qui n'est pas du tout ma tasse de thé) que dans cet album
des Strokes.



jeremy 29/03/2013 14:01


vla la pub pour Rca sur la pochette de l'album...

jeremy 29/03/2013 13:58


pauvre chat

Frank 29/03/2013 10:47


de toute façon les Strokes c'est le groupe le plus surrévalué des années 00's et aussi le plus défendu et ce en dépit du bon sens.


N'importe quel groupe avec une trajectoire similaire aurait été jeté aux orties dès leur 3e album. L'aura de Is This It est tel que bcp se refuse à voir l'évidence : en 13 ans le groupe n'aura
été capable d'écrire qu'une heure de bonne musique.


Merde et pendant ce temps là, The Coral, The Go, Brimstone Howl, et tant d'autres galèrent et n'ont pas ou n'obtiendront jamais le succès qu'ils méritent.


Au moins les Libertines ont eu une trajectoire qui les rend éminemment plus sympathiques, au moins les Whites Stripes avant de sombrer ont offert plusieurs heures de bonne musique, au moins les
Richmond Sluts ont eu le bon goût d'imploser avant de devenir cette caricature de groupe de rock qu'est devenu les Strokes.

Eric 29/03/2013 11:18



Tout à fait d'accord. 


Je lisais un texte intéressant à propos d'eux où le mec disait à juste titre que les Strokes divisaient aujourd'hui pour la raison suivante : les fans de la première heure détestent désormais,
mais les jeunes de 16 ans qui découvrent avec leurs récents albums aiment parce que ça colle à la soupe qui est dans l'air du temps.


 


 



virgile 28/03/2013 19:45


Sévère mais juste.
Autant 'Angles' comportait 2 ou 3 jolies choses (je pense notamment à Macchu Picchu), je ne trouve rien à sauver dans celui-ci...  triste constat