2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 09:51

The Sights - Most Of What Follows Is True

The Sights -

Most Of What Follows Is True

(Alive Records ; 2010)

 

 

L’année 2010 a vu plusieurs groupes issus de la nébuleuse de Detroit sortir de nouveaux albums : Outrageous Cherry, Greenhornes, Timmy’s Organism et Conspiracy of Owls – auxquels pourraît être ajouté Cut In The Hill Gang… Cette année fut aussi celle du retour des Sights, groupe conduit par le chanteur et guitariste Eddie Baranek depuis une douzaine d’années. Au début des années 2000, les Sights semblaient être un groupe prêt à devenir une des têtes de file du renouveau rock. Quelques années plus tard, alors que l’éventualité de rencontrer un grand succès s’est éloignée – probablement pour de bon – le groupe sort un nouveau disque qui prouve que les Sights méritaient mieux que le rôle de second couteau auquel il sont trop souvent relégués.

 

Le groupe se lance à nouveau dans l’aventure avec un enthousiasme intact, après une composition largement remaniée : la basse est à présent tenue par Dave Lawson, la batterie par Skip Denomme, et Gordon Smith joue des claviers, de la guitare et de la trompette : cet ensemble forme un groupe solide qui joue avec assurance la musique qu’il aime. Comme les précédents albums des Sights, Most Of What Follows Is True a été enregistré dans les Ghetto Recorders de Jim Diamond, où ont été réalisés quelques-uns des meilleurs disques de Detroit depuis une quinzaine d’années. Jim Diamond et le groupe ont co-produit l’album et lui ont donné une profondeur agréable, dont bénéficient les morceaux rock’n’roll efficaces (« Happy », « How Do You Sleep? »). La production se fait aventureuse sur « Guilty », où des cuivres (saxophone et trompette) s’invitent à l’ensemble conduit par une rythmique efficace, et en fin d’album, les chœurs de « (Nose to the) Grindstone » sont aussi un modèle du genre.

 

Le disque présente en effet une variété importante de styles, depuis le rock’n’roll appliqué de « Hello to Everybody » jusqu’aux accents country-rock de « I Left My Muse », une chanson un peu prévisible marquée par un jeu de pedal-steel ostentatoire. Ailleurs, The Sights livrent des morceaux nettement plus pertinents, comme l’ambitieux « Take & Take », un des grands moments du disque. Baranek démontre sur ce LP qu’il est toujours capable de composer des pistes à la structure précise et audacieuse, comme les chansons « 3 Cheers », « Tick Talk Lies »  ou encore « Maria », à laquelle une fragile ambiance vaudeville, un clavier marqué par le ragtime et un violon lancinant apportent une couleur inattendue.

 

Le retour d’un groupe comme les Sights est véritablement une bonne nouvelle pour les amateurs de rock’n’roll mélodique : à l’image des précédents disques du groupe, Most Of What Follows Is Truecontient des morceaux inspirés et de styles variés, enregistrés à merveille.

 

 

 

 

 

 

Liste des chansons :

  1. How do you sleep ? *

  2. Hello to everybody

  3. Honey

  4. I left my muse

  5. Guilty

  6. Maria *

  7. Happy

  8. Take & Take *

  9. 3 Cheers

  10. Tick Talk Lies

  11. Back to you

  12. (Nose to the) Grindstone

The Sights sur MySpace : www.myspace.com/thesights

 

 

 

Vidéo :

 

"How Do You Sleep"

 

 

 

 

 

 

Vinyle :

 

The Sights - Most Of What Follows Is True

Partager cet article

Repost 0

commentaires

dpc 03/03/2011 17:15



Merci pour le tuyau Éric, je n'avais pas creusé leur discographie jusqu'à celui-là. Vais y jeter une oreille de suite !



dpc 02/03/2011 12:18



La vidéo m'a scotché et à l'écoute de la version studio, je tombe sur un morceau tout mou qu'on a peine à reconnaître. De mon point de vue, il est dommage que ce groupe n'arrive pas à reproduire
sur disque toute l'énergie brute dont il fait preuve sur scène. Évidemment d'un autre côté, c'est au bénéfice des mélodies.


Faudrait qu'ils nous sorte un Live & Rare à la Von Bondies pour contenter tout le monde, en fait :)



Eric 03/03/2011 12:02



C'est vrai que les albums de Sights pèchent souvent par leur côté propret en regard de ce qu'ils font sur scène, surtout celui-ci en particulier.


Le plus "agressif" de leur discographie, c'est Got What We Want, qu'on peut écouter ici :


http://www.deezer.com/en/music/the-sights/got-what-we-want-508318#music/the-sights/got-what-we-want-508318