7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 10:33

13218.jpg

The Babies -

Our House On The Hill

(Woodsist 2013)

 

 

 

L’année dernière, la sortie du second LP des Babies est passée relativement inaperçue parmi les membres plus ou moins éminents de la rédaction PlanetGong, et cela de façon assez étonnante, puisque le premier album avait été salué par notre équipe de gratte-papiers hirsutes comme une belle réussite. Bref, Woodsist a publié Our House On The Hill, l’hiver est arrivé, la fin du monde n’a pas eu lieu, et chacun pensait pouvoir s’en tirer à bon compte : un album manqué de plus, on se rattrapera au prochain, promis… L’histoire pourrait s’arrêter là, sans un désœuvrement relatif et une certaine propension à vouloir rester bien sûr d’avoir toujours raison de la part du rédacteur du présent article. Ma première écoute de ce disque, toute distraite qu’elle fût, avait été globalement décevante, tant le disque manquait de relief, une première de la part d’artistes qui avaient jusqu’à présent évité les fautes de goût dans ce projet commun comme dans leurs projets précédents (Vivian Girls d’un côté, Woods de l’autre)…

 

Alors, que penser ? Un tourbillon d’interrogations aussi urgentes que cruelles emportait mon esprit sur son passage dévastateur (celui du tourbillon, pas celui de mon esprit, soyez donc à ce qu’on vous dit, que diable) : ce deuxième album était-il aussi quelconque qu’il me l’avait paru ? Avais-je été abusé il y a deux ans, à la sortie du précédent ? Un bœuf-carottes et plusieurs écoutes attentives plus tard, me voici en mesure de répondre à ces questions par un jugement péremptoire et une logique discutable : ce deuxième LP des Babies est un bel album raté, et il est moins bon que son prédécesseur. Il n’a absolument rien de honteux, semble avoir été fait avec application et sincérité par des artistes talentueux, mais souffre d’un manque de consistance certain. Autre point faible, qui joue en faveur du premier disque : l’absence de très bonnes chansons.

 

Ce qui apparaît clairement, c’est l’envie de Morby de sortir des disques en solo ; il occupe la place principale sur ce disque, et livre quelques ballades (d’ailleurs assez réussies) : « Mean », « That boy » et « Wandering», mêlant les ambiances avec élégance – et rappelant davantage les chansons des Woods que celles du précédent disque des Babies. Lorsque Ramone et Morby se répondent enfin d’un couplet à un autre, c’est pour une chanson « Chase It To The Grave » qui n’est en rien comparable avec celles du premier LP. Alors que ce dernier laissait entrevoir de très grands espoirs pour The Babies, Our House On The Hill situe le groupe dans une case dont il va avoir du mal à sortir, celle d’un groupe honnête aux chansons agréables, mais dont personne n’attend grand-chose (sur PlanetGong, en tout cas).

 

 

 

 

Liste des chansons :

  1. Alligator *

  2. Slow Walkin

  3. Mess me around

  4. Get lost

  5. Baby

  6. Mean

  7. On my team

  8. Moonlight mile

  9. See the country

  10. That boy

  11. Chase it to the grave

  12. Wandering

 

 

Vidéo :

 

"Alligator" (live)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Yves 12/02/2013 22:32


En tout cas la chronique est drôle.
Je réréécouterai le disque, mais il m'avait semblé aussi qu'Alligator est au-dessus du lot, et qu'hormis Mean et Slow Walkin' il n'y a pas beaucoup de chansons enthousiasmantes.
Le disque sonne plus mûr, je trouve, et donc plus sage quelque part...

teenagegraveman 11/02/2013 17:15


je préfère celui ci au premier perso, plus homogène en qualité,


et slow walking est surement leur meilleur morcif tout confondu !


(et Cassie =

WWTB 09/02/2013 11:01


Vous z'êtes méchants envers Cassie 


http://25.media.tumblr.com/tumblr_meaanp7ZDW1r3ribwo3_250.gif


(blague à part, je le trouve très bien ce disque !)

Eric 09/02/2013 12:53



Oui je trouve que Rémi a été un peu dur aussi, mais devant la baisse de qualité par rapport au premier album il a sans doute raison d'être exigeant !