29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 20:25

Purple Rhinestone Eagle - Amorum Tali Purple Rhinestone Eagle

Amorum Tali
(Eolian Records ; 2009)

 

 

   Malgré sa pochette colorée et sa calligraphie décidément psychédélique, ce premier EP de Purple Rhinestone Eagle n’a pas beaucoup de points communs avec The Piper at The Gates of Dawn ou Forever Changes. Purple Rhinestone Eagle se place dans une niche musicale à l’honneur ces dernières années : celle du heavy-psyche, un genre longtemps honni et redevenu officiellement cool avec la sortie du premier album de Wolfmother, en 2006 (le groupe australien avait cependant une approche plus délibérément agressif que la plupart de ses successeurs). Les amateurs du genre peuvent également écouter l’excellent premier disque du groupe Ancient People ou celui des Birds of Avalon).

 

    Enregistré en quelques jours sur matériel analogique au mois d’octobre 2008, le disque est sorti au mois de mars 2009. Les trois filles originaires de Portland qui forment Purple Rhinestone Eagle livrent avec ces premières chansons un joli coup de force. Trois des morceaux sont assez longs, tous sont denses et habités. La guitare et la batterie se livrent sur toutes les pistes de cet EP un dialogue qui se mue en de longues incantations lugubres : le premier morceau du disque, « The Meadow », est un modèle du genre. Les riffs de guitare occupent la place centrale des morceaux, la frappe de batterie est lourde et abrutissante. Le chant n’a que rarement une place prépondérante sur ces cinq morceaux : le groupe s’attache plus volontiers à la création d’un espace sonore entêtant qu’à des envolées vocales. Respectant les habitudes du heavy-psych (et celle de son frère bâtard, le métal), les paroles font la part belle à des délires ésotériques et à un bestiaire plus ou moins fantastique, sous couvert de mythologies diverses… « Sleep, Golden Sleep » débute ainsi sur la phrase suivante : « The Queen of street cats, the patron saint of the ravens / Told me of a vision she once had ». Hormis cet élément (parfois) risible, qui fait souvent partie des contraintes de ce genre musical, il faut reconnaître à Purple Rhinestone Eagle le mérite d’avoir réussi son début de carrière : Amorum Tali de bons morceaux, solides et appliqués : le groupe marque donc un grand coup avec ce premier EP, assurément porteur d’espoirs.

 

    Selon les informations disponibles actuellement, Purple Rhinestone Eagle est en train d’enregistrer son premier « véritable » album : il devrait sortir cet été, avant que le groupe ne se lance dans une tournée européenne (prévue pour le mois de septembre prochain).

 

 

 

 

 

Liste des chansons :

  1. The Meadow *
  2. Sleep, golden sleep *
  3. Tidal Wave
  4. Walk with the wizard
  5. Earth to temper the fire

Le MySpace du groupe : www.myspace.com/purplerhinestoneeagle

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Olivier 31/05/2010 17:08



Carrément, Mondo Drag est assez énorme j'avoue, ils ont pas fait les choses à moitié, c'est varié, des fois planant, des fois bourrin, psyché, mais je préfère mes chouchous de Radio Moscow :p



Olivier 30/05/2010 00:28



Je sais pas où vous dénichez toujours tous ces groupes, mais je vous remercierai jamais assez de toutes façons! J'ai écouté sur leur myspace, je trouve ça un peu brouillon, ça fait penser à
Hawkwind en plus métal... d'habitude j'accroche au heavy psyché mais là pas trop. Pour moi pour l'instant, la référence reste le 2e de Radio Moscow, le fin du fin, le gratin, la petite perle!^^



Eric 31/05/2010 16:31



C'est marrant, je préfère le premier Radio Moscow au second. As-tu écouté le Mondo Drag ? Dans le genre space-rock heavy il est excellent.