20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 10:25

Our Boy Roy - Compilation

Our Boy Roy

Compilation

(Telephone Explosion Records ; 2010)


 

Sous ce nom, le label Telephone Explosion a publié en début d’année 2010 une compilation de reprises de Roy Orbison ; le résultat est un exercice de style difficile mais intéressant pour l’auditeur, quel qu’il soit. Aux amateurs de Roy Orbison, cette compilation permettra de constater que quelques-uns des plus excitants groupes de la nouvelle garde rock’n’roll américaine s’intéressent à son œuvre, de comparer les interprétations. Pour les autres, ce disque sera l’occasion d’entendre des groupes contemporains dans un contexte particulier et de découvrir quelques morceaux d’un artiste principalement célèbre que pour avoir écrit et enregistré « Pretty Woman ».

 

Parmi les premières pistes enregistrées par Orbison, le style dominant était pourtant autrement intéressant : « You’re my Baby »« Problem Child » ou « Rock House »sont à l’origine des  morceaux earlyrock’n’rollefficaces, où Orbison déclamait avec application tous les préceptes du genre. Néanmoins, celui dont l’image est pour toujours associée à une silhouette sombre et à une paire de lunettes noires était plus qu’un artiste anecdotique, et bénéficiait d’une aura impressionnante : pendant la première moitié des années 1960, il a enchaîné plusieurs immenses succès. Influencé dès ses débuts par Elvis Presley, Orbison a suivi le même type de trajectoire, toutes proportions gardées. Sa carrière a débuté par quelques années passées à enregistrer pour le label SunRecordsdes pistes marquées par le son caractéristique du early rock’n’roll, tel que l’avait défini Sam Phillips avec divers artistes (Howlin’Wolf, Elvis Presley, Johnny Cash, Carl Perkins, Charlie Rich, etc.). Quelques temps plus tard, c’est pour le compte de RCAque Roy Orbison va connaître ses plus grands succès, en s’orientant délibérément dans une direction plus popet à la production beaucoup plus chargée (« Crying »« It’s over »). Le personnage taciturne qu’Orbison s’était construit, qui chantait des morceaux où il montrait une grande fragilité, loin des poses du rockeur macho et viril, lui a permis de devenir une immense vedette, à des années-lumière du jeu rockabilly que montraient « You’re my baby » ou « Domino ».

 

Une petite cinquantaine d’année après la période de gloire de Roy Orbison, d’excellents groupes s’associent pour réaliser cette compilation assez hétérogène, qui montre quelques différences de choix dans la réalisation des reprises… Certains groupes ont opté pour un traitement garage simple et (le plus souvent) efficace, comme Camero Werewolf Band sur « Problem Child » ou encore Teenanger sur« You’re my baby », d’autres se contentent d’une interprétation assez proche de la version originale, à l’image des JacuzzyBoyspour « You Got It ». Enfin, d’autres artistes tentent d’apporter leur marque de fabrique aux chansons : le passionnant Haunted George sur« Rock House » et Red Mass sur « Running Scared ».  

 

Fait remarquable de cette compilation : ce sont les morceaux les moins rock’n’roll qui bénéficient des meilleures interprétations ; peut-être faut-il y voir un simple effet de contraste. En début de face B, Ty Segall, justement apprécié sur PlanetGong, s’attaque à « Pretty Woman», et en livre une version assez fidèle à l’originale, avec un chant entrecoupé de hoquets, un solo de guitare mémorable et un final à peine irrévérencieux ; le résultat est une demi-déception de la part d’un artiste aussi doué. En revanche, RedMassapporte quelque chose d’intéressant au morceau « Running Scared », en axant leur reprise sur une démarche bruitiste mais en conservant la rythmique et l’introduction lente du morceau. D’autres groupes livrent de bonnes pistes, comme Demon Claws avec leur version de la chanson « It’s over »  et Charlie & The Moonhearts qui rendent une interprétation assez réussie des chansons.

 

Our Boy Roy est un disque agréable, aux qualités évidentes, mais dont l’intérêt n’est finalement qu’anecdotique : une bonne partie des groupes réunis ici sont capables d’offrir des pistes largement plus intéressantes que les versions de chansons d’Orbison qu’ils ont enregistrées pour cette compilation.

 

 

 

 

 

Liste des chansons :

  1. Problem Child - Camero Werewolf Band

  2. You Got it - Jacuzzi Boys

  3. Cause of it all - Bloodshot Bill

  4. Rock House - Haunted George

  5. Domino - Holy Cobras

  6. Pretty Woman - Ty Segall

  7. You're my Baby - Teenanger

  8. It’s Over - Demon Claws

  9. Running Scared - Red Mass

  10. Crying - Cheater Slicks

  11. Chicken Hearted - Charlie & The Moonhearts

Le site du label Telephone Explosion Records : http://www.telephoneexplosion.com/

 

 

 

 

 

 

 

Vidéos :

 

"You Got It" par les Jacuzzi Boys


"Pretty Woman" par Ty Segall

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dr.Nichon 24/01/2011 16:51



je n'assume pas



Pique à choux 20/01/2011 17:44



TY SEGALL ! ATTRAPEZ-LES TOUS !



Eric 22/01/2011 12:22



En même temps je me disais que l'image ferait plaisir à Dr Nichon



Dr.Nichon 20/01/2011 13:03



FAIL pour l'image Pokémon sur du Ty Segall



Eric 20/01/2011 13:55



Oui, je suis assez fan aussi.