25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 09:43

Left Lane Cruiser - Junkyard Speed Ball

Left Lane Cruiser -

Junkyard Speed Ball

(Alive Records ; 2011)

 

 

 

    En ce début d’année 2011, le label Alive Records vient de publier, sous une pochette pas franchement convaincante, le dernier album de ce duo auquel nous n’avions malheureusement encore pas consacré d’article et qui fait partie des valeurs sûres dans la vague raw-blues contemporain. Ce disque est le quatrième album de Left Lane Cruiser, et poursuit avec succès leur collaboration avec ce label (Junkyard Speed Ball est le troisième album consécutif qui sorte chez Alive).

 

    Pour Junkyard Speed Ball, le duo accueille pour plusieurs pistes le Reverend James Leg / John ‘Wesley’ Myers, également chanteur et organiste des Black Diamond Heavies, qui a participé au dernier album du Cut in The Hill Gang de Johnny Walker et qui vient aussi de sortir un premier disque solo. Sa présence sur ce disque est une agréable surprise – Meyers est un des artistes contemporains que nous apprécions particulièrement, et au vu de ses nombreuses collaborations, il semble que nous ne soyons pas les seuls.

 

    Le disque part sur des bases incroyables avec le morceau « Lost my mind » qui met immédiatement l’auditeur en situation : le jeu de guitare est tranchant et le jeu de batterie intense au point qu’on croit entendre l’air se déplacer à chaque frappe sur la caisse claire. Le chant se place dans cet ensemble avec autorité : le groupe impose une attitude no-bullshit qui rassure. Left Lane Cruiser fait montre d’une capacité impressionnante à concilier authenticité blues et brutalité rock’n’roll. D’un bout à l’autre de l’album, la frappe de batterie est extrêmement puissante : Brenn Beck possède un jeu assez varié pour réaliser ce dont il a envie, selon la couleur qu’il veut donner au morceau. Comme c’était le cas sur les précédents disques, le jeu de guitare est lui aussi un modèle du genre : l’introduction de « Weed Vodka » est parfaitement sidérante ; le jeu est plus agressif et moins évidemment virtuose que celui de Radio Moscow par exemple, mais s’impose dans son registre avec un éclat indiscutable. Fredrick ‘Joe’ Evans IV est un guitariste extraordinaire, et son jeu de slide est un des plus fins qu’il nous ait été donnés d’entendre depuis longtemps.

 

    Ce disque alterne avec brio des morceaux survoltés (« Lost My Mind », « 24 Hr »), sur lesquels le groupe envoie des pistes capables de faire se secouer un grabataire, d’autres qui s’appliquent à créer une ambiance tendue et électrisante (« Giving Tree », « Hip Hop »)… Sur quelques autres pistes, Left Lane Cruiser livrent une musique délibérément plus sombre et pesante, qui se teinte volontiers d’influences stoner : « Cracker Barrel » et « Represent » apportent ainsi des éléments nouveaux qui enrichissent l’univers du groupe et ajoutent à l’intérêt de ce disque.

 

    Utilisant une forme musicale que ses membres maîtrisent parfaitement, et sans jamais faire aucune compromission, Left Lane Cruiser a livré avec ce Junkyard Speed Ball un nouvel album d’une intensité et d’une profondeur remarquables, qui devrait lui valeur une reconnaissance supplémentaire.

 

 

 

 

 

Liste des chansons :

  1. Lost my mind *
  2. Giving tree *
  3. Circus
  4. Shine
  5. Hip-Hop
  6. 24 Hr *
  7. Weed Vodka
  8. Cracker Barrel
  9. Pig Farm
  10. Represent
  11. Road Again
  12. At the Denny’s

Le MySpace du groupe : www.myspace.com/leftlanecruiser

 

 

 

 

 

Vidéo :

 

"Lost My Mind" (live)

 

"Shine"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nom 04/07/2012 22:13


http://www.alive-totalenergy.com/x/?page_id=3298

Valhol 12/06/2011 12:25



Et dire que si je ne comatais pas négligemment ce dimanche matin en caleçon sur la page chronique de planet gong, je n'aurais peut être jamais connu ce groupe.


Merci à vous!



beat4less 29/04/2011 12:50



C'est pas évident certes, mais elles me font toutes deux autant marrer.



arturo bandini 29/04/2011 12:26



je ne vois pas trop le raprochement avec la pochette reverse shark attack.



beat4less 26/04/2011 20:52



Super disque... C'est bien parlé, bonne chronique !


J'aime beaucoup la pochette par contre, c'est certes douteux mais belle attitude, j'aimerais en voir plus souvent des comme ça (à rapprocher de celle du Reverse Shark Attack de Segall &
Cronin dans le délire)



Dahu Clipperton 26/04/2011 20:02



Si si, au gril !


 


(t'abuses, j'ai rien sous la main pour me faire un tartare *bave*)



Frank 26/04/2011 19:59



grillée ? crue tu veux dire...



Dahu Clipperton 26/04/2011 19:57



Hourra ! Que du bonheur ce disque. Je le déconseille aux végétariens : perso, il me donne vachement des envies de viande grillée



Frank 26/04/2011 13:03



Excellent disque ! la bonne claque de ce début d'année