21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 05:41

Harry Nilsson - Aerial Ballet

Harry Nilsson -
Aerial Ballet
(RCA1968)

 

 

Deuxième véritable album solo du chanteur californien, Aerial Ballet est aujourd'hui connu comme étant l'album dans lequel se trouve "Everybody's Talkin", morceau auquel Harry Nilsson est sans doute le plus associé. Si met de côté ces 2'45" de pop californienne trop entendues sur les ondes FM, on découvre en Aerial Ballet un album classieux, jumeau de son prédécesseur Pandemonum Shadow Show, riche de chansons pop aux instrumentations douces.

 

Immense fan des Beatles – dont il était contemporain, n'oublions pas –, Nilsson s'affirme ici comme un mélodiste de premier ordre dont la voix ferait pâlir d'envie Paul McCartney. Nilsson partageait avec ce dernier un amour des bluettes et du music-hall. Ses compositions sont ainsi souvent enrichies d'arrangements soyeux, à base de clarinettes, cuivres discrets et de piano, souvent basées sur un rythme primesautier. "Daddy's Song" ou encore "Mr Tinkler" possèdent ainsi une certaine légèreté, tandis que "Mr Richard's Favourite Song" propose un jazz classieux. Cet enrobage musical fait forte impression sur les chansons les plus tristes, telle la poignante "One", un sommet de pop que peu d'artistes ont atteint à ce jour, la douce et inoubliable "Good Old Desk" et bien évidemment "Everybody's Talking" aux arpèges cristallins qui viennent enrichir l'original de Fred Neil.

 

Nilsson réussit la prouesse de ne commettre aucun faux pas lors de cet Aerial Ballet proche de la perfection pop. Même lorsqu'il s'essaie à une berceuse ("Little Cowboy"), le résultat est superbe. Chanteur à la voix unique, mélodiste hors-pair, arrangeur doué, Harry Nilsson est un des grands chanteurs américains du XXe siècle. Il serait temps de cesser de le résumer à ses tubes diffusés ad nauseam sur les ondes FM ("Without You", "Everybody's Talking") ou à sa période calypso alcoolisée, et d'enfin réhabiliter ses premiers albums.

 

 

 

 

 

Tracklisting :

  1. Daddy's Song *
  2. Good Old Desk *
  3. Don't Leave Me
  4. Mr. Richland's Favorite Song *
  5. Little Cowboy (1)
  6. Together
  7. Everybody's Talkin' *
  8. I Said Goodbye To Me
  9. Little Cowboy (2)
  10. Mr. Tinker *
  11. One *
  12. The Wailing Of The Willow
  13. Bath

 

 

 

Vidéos :

 

"Good Old Desk" / One

   
"Everybody"s Talking"

"Together"


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

music&rubbish 15/07/2013 02:34


http://www.longplayerlateblogger.com/article-l-iliade-et-l-odyssee-84877019.html


Nilsson, tourné vers son passé, nous
submerge de sensations dévastatrices. Album lyrique, au ton parfois volontairement désuet , la voix d'Harry Nilsson nous étreint, et l'emporte toujours à la fin.

domi 22/09/2011 11:14



40 ans au minimum, et joe dassin en faisait la promo...



Eric 22/09/2011 12:11



Gilles Marchal, non ?





 


(pas terrible cette reprise d'ailleurs)



Frank 21/09/2011 22:05



"je te parle d'un temps que les moins de vingt ans..."






MC5 m'a tuer 21/09/2011 16:13



Super, merci!


 


Moi j'aime bien Everybody's talkin', sinon. Mais je ne l'ai jamais entendue à la radio, aussi.



PlanetGong 21/09/2011 19:10



Pas de méprise ! J'adore "Everybody's Talkin'" aussi, c'est juste que c'est un truc que j'ai trop entendu. C'est un classique des Nostalgie / Chérie FM et des interminables voyages en voiture
estivaux de l'adolescence.