24 janvier 2014 5 24 /01 /janvier /2014 09:45

gravyGravys Drop -
For The Love Of Gravy
(Burger 2011)


Avertissement : le disque que nous allons chroniquer n'est pas un grand album. Il ne changera pas la face de la pop music, il ne poussera pas des milliers de kids à acheter des guitares et des jeans slim, il ne contient aucun tube rock'n'roll immortel, il n'est même pas le meilleur qu'on ait entendu dans son genre l'année de sa sortie (2011). Pourquoi en parler alors ? Parce qu'il est diablement fun et que le véritable rock'n'roll ne s'apprécie pas en fonction de la trace que laissera un album dans l'Histoire, mais par le plaisir que procure son écoute.

Gravys Drop est un groupe californien mené par Billy Grave, ex-batteur de Nobunny. Sa discographie est pour l'instant assez courte : outre For The Love Of Gravy (sorti uniquement en cassette sur Burger Records) seuls un single et un album ont été publiés, le plus récent Gumball datant de 2013 (et s'avérant malheureusement moins bien fun que For The Love Of Gravy).

Gravys Drop est un groupe assez typique de ceux qu'on trouve dans la clique Burger : agréable, un peu branleur, proposant un son hybride vaguement lo-fi. Leur musique est un mélange de boogie, powerpop, surf-music et garage que le groupe interprète avec un enthousiasme communicatif. Les gars de Gravys Drop sont avant tout des grands amateurs de mélodies, ce qui donne cette sensibilité pop assez décomplexée qui nous a plu dans cet album. Cet amour immodéré pour le sucre se retrouve dans leur reprise de "Made To Love" des Everly Brothers (plus connue chez nous sous le nom de "Belles, Belles, Belles" par Claude François). Ensuite, le talent du groupe consiste ensuite à enrober ces mélodies de gimmicks bien trouvés : le carillon de "Trash Rock Groupie", les popopop de "Runaway", la constructiopn stonienne de "Secret Stash".

For TheLove Of Gravy est par ailleurs un album attachant de par son côté champêtre, son amour pour Creedence Clearwater Revival qui transparait dans les boogies de "Satisfied Mind", "Gravys Drop" et "Buddhist Guru", la country marécageuse de "Waymore's Blues" et, de façon plus générale, le jeu de guitare de Bobby Grave. On se trouve souvent
dans une forme de rock qui pourrait passer pour du rock à papa, ce fameux classicrock fainéant qui truste les radios et ne fait que remuer quelques dinosaures, mais Gravy's Drop sont trop fantaisistes pour se laisser happer par la monotonie. Leur approche du sujet est vivifiante et pleine d'enthousiasme, une qualité qu'il faut chérir à l'heure du cynisme 2.0.

 



Tracklisting :

1.  Runaway *
2.  Happy Birthday *
3.  Made To Love
4.  Trash Rock Groupie
5.  Satisfied Mind *
6.  Gravys Drop
7.  Waymore's Blues
8.  Buddhist Guru *
9.  My Friend Dave
10.  Secret Stash *


L'album est en écoute intégrale via Bandcamp :

 


Vidéo :

"Runaway"  

 

 

 

 

Cassette:


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires