2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 09:06

Bilan mensuel PlanetGong

-avril 2011 -

 

    Ce mois d’avril fera date, puisqu’il a vu la publication du bilan des disques publiés en 2010. Au moment où tout le monde prépare fébrilement ses vacances d’été ou de semblables absurdités, la rédaction PlanetGong a tiré les conclusions de l’année dernière, puis s’est mis d’accord avec l’équipe de Rock à la Casbah pour diffuser les podcasts de leurs émissions (épisodes 313, 314, 315 et 316).

  • Nouveautés

Importante livraison de critiques de disques presque nouveaux ce mois-ci : dans des styles très différents, le groupe français La Femme (Le Podium #1 : La Femme), le second album des Crocodiles (Sleep Forever) et celui de White Fence (Is Growing Faith) abritent de très belles chansons. Au rayon des déceptions, il nous faut constater que les albums de nos compatriotes des Hushpuppies (The Bipolar Drift) et de The Kills (Blood Pressures) sont restés en-deça de nos espérances. Fort heureusement, pendant ce temps-là, Wayne Coyne est toujours fou, merci pour lui : il poursuit sa route sans se soucier de quoi que ce soit (Flaming Lips with Neon Indian EP), et la branche raw-blues de la scène rock’n’roll se porte également fort bien : les sorties respectives de Black Pistol Fire (Black Pistol Fire) et de Left Lane Cruiser (Junkyard Speed Ball) resteront parmi les sorties importantes de l’année. Ajoutez à cela une bonne surprise, le premier album solo de Ben Blackwell (I Remember When All This Was Trees) et la présentation d’un groupe anglais qui fait débat, The Vaccines (What Did You Expect From The Vaccines?), et vous serez dans l’obligation de constater qu’une fois de plus, nous ne nous sommes pas payé votre fiole..

 

 

  • Oldies

Un seul article ce mois-ci a été publié dans cette catégorie ; mais consacré à un disque ô combien important : Bo Diddley, un album incroyable datant de 1962 et signé (hum) Bo Diddley. Quels que soient les disques que vous ayez écoutés dernièrement, vous eussiez mieux fait d’écouter celui-là..

 

 

  • Les singles du dimanche

Affirmons-le tout de go : les gens n’écoutent pas assez de bonne musique. Pour tenter de résoudre les problèmes posés par cette douloureuse vérité, nous faisons tout ce qui est en notre capacité : la semaine, chronique de singles, d’albums et de compils diverses, diffusion d’émissions de radio… Le dimanche, jour spécial entre tous est l’occasion de concentrer notre attention sur une ou deux pistes seulement. Pour le mois d’avril, ces présentations ont fait la part belle à deux grands allumés, sans lesquels l’histoire du rock’n’roll serait infiniment plus triste : The Crazy World Of Arthur Brown (Fire! ; 1968) et King Khan & BBQ Show (Teabag Party ; 2007). Quant à la critique de singles de deux des plus grands groupes de Detroit, elle se poursuit tranquillement, dévoilant peu à peu des discographies incroyables : celle de The Dirtbombs (King’s Lead Hat) et celle de The GO (Invisible Friends)..

 

 

  • Rubble 

Afin que chacun(e) d’entre vous ait le temps d’apprécier la prose subtile et audacieuse du sieur Béroalde de Fuzz ainsi que d’assimiler la somme d’informations présente dans ses articles (à moins que ce ne soit en raison d’une monumentale flemme du susnommé prosateur), PlanetGong a publié un seul article concerné à la compilation Rubble. Au programme ce mois-ci, le volume 14 de cette indispensable série d’articles, Freakbeat Fantoms.

 

 

  • Films rock’n’roll 

Sur un rythme assez régulier, cette catégorie s’enrichit peu à peu d’articles de fort belle tenue qui honorent notre site : Denis a pour le mois d’avril troussé deux belles critiques : la première sur The Devil and Mr. Johnston, un film de Jeff Feurzeig consacré à Daniel Johnston, artiste hors-norme sur qui PlanetGong se devra de revenir, et la seconde sur le film de John Carney sorti en 2006, Once.

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Rémi - dans News
commenter cet article

commentaires

Marc 05/05/2011 14:29



D'ailleurs Eric je suis quasiment certain que tu es en train d'écouter en boucle "Helplessness Blues", la dernière galette de Fleet Foxes... A quand la chronique ?



Eric 06/05/2011 10:49



Elle est écrite ! faut que je prenne le temps de la mettre en ligne



Marc 04/05/2011 18:42



Merci pour prendre le temps d'animer ce blog, je le consulte tous les jours (étape obligatoire aujourd'hui!)


 


Bonne continuation !



Eric 05/05/2011 00:17



Merci !



ratel 04/05/2011 12:51



un endroit adéquat pour re:, même si ça n'apporte rien : merci !