21 février 2007 3 21 /02 /février /2007 10:13

blacktop.jpgBlacktop -
I Got A Baaad Feelin’ About This
...the complete recordings

(2003, In the Red Records ITR # 727)


    Comme son nom l’indique, ce disque rassemble la totalité des enregistrements réalisés par le groupe américain Blacktop, formé par Mick Collins* (chant, guitare), Darin Lin Wood (guitare et chant), Alex Cuervo (basse), et Janet Walker (batterie). Blacktop n’a sorti qu’un seul LP (I got a baaad feelin’ about this) en 1995, puis une poignée de singles, avant de se saborder en 1996 (Mick Collins détaille les différentes étapes de l’explosion du groupe dans les notes de pochettes du disque).

 

    Blacktop est le premier projet post-Gories de Mick Collins ; par rapport au son du premier groupe, celui de Blacktop est d’une ampleur et d’une profondeur beaucoup plus importantes : l’arrivée d’une basse, associée à un jeu de batterie simple et monolithique, apporte une assise solide au jeu de guitare de Collins et Wood. Les deux guitaristes échangent sur cet album des riffs et des solos agressifs que ni Ron Asheton, ni James Williamson n’auraient renié.

    La première et la dernière piste de l’album original sont deux versions du même morceau, qui encadrent le disque en proposant de bons exemples du style de musique joué par Blacktop (un garage-rock du meilleur cru), et les ambitions du groupe : « Heading for the edge of the world, and there’s no way to turn back now…». La majorité des pistes de l’album sont écrites (ou co–écrites) par Mick Collins : depuis les Gories, sa technique d’écriture et sa pratique de la guitare ont progressé : les chansons jouées par Blacktop sont meilleures et plus efficaces que la plupart de celles de son précédent groupe. Le chant de Collins est sur ce disque aussi impressionnant que d’habitude – bien que souffrant de laryngite, il n’avait pas voulu annuler l’enregistrement de l’album (sa gorge semble par moment sur le point d’exploser, notamment sur « Planet Earth (@#*!!) » et sur « Your pretty face is goin’ to Waukeegan »). L’album se caractérise par une suite de morceaux irréprochables : « I think it’s going to rain », « Blazing Streets », « Confusion », « Flagpole Hill »…

 

    En plus des compos, Blacktop enregistre trois impeccables reprises :  sur « The Grave », c’est Darin Wood qui s’occupe du chant ; sa voix n’a pas la même puissance que celle de Collins, mais le morceau reste excellent (les guitares saturent pendant que Wood hurle : « I never thought I’d see her dead / But I see her face / Down in the grave »). Les autres reprises sont « From Beyond » (un instrumental de Ritchie Valens), où le groupe prouve qu’il peut se montrer discipliné, et créer ainsi une ambiance oppressante, et une reprise de Captain Beefheart & His Magic Band, « Here I Am, I Always Am » (un morceau qui date de 1966, disponible sur The Legendary A&M Sessions). Cette chanson est la meilleure du disque, mais peut aussi être considéré comme le meilleur morceau de – la décennie / – des vingt dernières années / – de l’histoire de l’humanité. Assez fidèle à la version originale, l’interprétation que donne Blacktop est extraordinaire : les guitares sont puissantes, la batterie martèle le rythme avec assurance, et Mick Collins parvient à s’approprier le chant.   

 

    Le titre de l’avant-dernière piste de l’album original « Your pretty face (is goin’ to Waukeegan) » a été choisi en référence à la chanson d’Iggy & The Stooges (« Your pretty face is going to Hell », sortie en 1973 sur Raw Power) ; Blacktop estimait avoir trouvé un endroit pire que l’enfer… Le morceau est parfait : un rythme simple mais énergique, des guitares qui alignent des accords puissants, et le chant de Collins (qui est rejoint par les autres membres pour les refrains), une nouvelle fois impeccable.  

    Les pistes 15 à 26 de ce disque sont des reprises (sauf « Self-Destruct Sequence ») qui permettent d’approfondir l’univers musical du groupe : les styles des artistes sont variés : A. Barroso, Schuman & Westlake, Bunker Hill... Les racines principales sont toutefois Blues : Blacktop reprend Roosevelt Sykes, S. Eaglin et A. Gunter, se situant ainsi dans une tradition musicale vaste, et insufflant à chacun des morceaux un salutaire esprit Rock’n’Roll.

 

 

 


Tracklisting :


1. Blacktop (intro)
2. Tornado love
3. I think it’s going to rain
4. Planet Earth (@#*!!)
5. Mojo Kitty
6. Blazing streets
7. From beyond
8. Here I am, I always am
9. Confusion
10. The grave
11. No one knows you’re a dog
12. Flagpole hill
13. Your pretty face (is goin’ to Waukeegan)
14. Blacktop (outro)
15. Hot lips & swivel hips
16. Searchin’
17. 44 blues
18. Bahia
19. Keep on doggin’ me
20. Let me go home, whiskey
21. Goin’
22. She’s mine all mine
23. Hide and go seek pt.1
24. Hide and go seek pt.2
25. Self-destruct sequence
26. Baby

(Les pistes 1 à 14 sont tirées de l’album I got a baaad feelin’ about this - sorti en 1995, In The Red Records ITR # 027, et les pistes 15 à 26 sont les faces A et B de divers singles.)

 

 

Le MySpace du groupe : www.myspace.com/txblacktop

 

 

 

Extrait :

 

"Planet Earth"

 

 


* Elément primordial de la scène rock de Detroit, Mick Collins est l’ancien frontman du mythique groupe blues-punk The Gories, et l’actuel chanteur et guitariste de The Dirtbombs. Il est également à l’origine de nombreux projets parallèles, dont les groupes King Sound Quartet (avec Alex Cuervo, le bassiste de Blacktop) et The Voltaire Brothers.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ratel 19/03/2011 09:13



enfin sur la platine  - nécessairement indispensable, çui-là. what about les Voltaires Brothers & King Sound Quartet, maintenant, à
pourchasser avec quelle priorité ?


pis que voilà un titre tout à fait justifié, zaussi



Rémi (planetgong) 05/03/2007 17:24

Le disque de Blacktop sera sans doute difficile à trouver, mais tu ne regretteras pas tes efforts; si tu aimes les Dirtbombs - ce qui paraît logique - tu aimeras Blacktop. "Here I Am, I Always Am" : Mick Collins qui reprend du Captain Beefheart, on s'attend un truc énorme, et on n'est pas déçu...
 

kilucru 21/02/2007 14:57

Je le note sur mon pense-bête.(Moi!)...peut-etre pas évident à trouver..je mets mes fins limiers sur la piste..