2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 15:05

Bloc Party - IntimacyBloc Party -
Intimacy

(Wichita 2008)

 

 

Bloc Party est un groupe plutôt difficile à cerner. Propulsé par la hype en 2004 après des premiers EPs tonitruants (Bloc Party EP, Little Thoughts EP), le groupe n'a fait que décevoir depuis, tout en augmentant son audience de façon spectaculaire. Il n'est pas rare aujourd'hui de voir des articles laudateurs évoquer le son et l'approche "avant-gardiste" de Bloc Party avec la même ferveur extatique que peuvent avoir les fans de Muse. Pour autant, il nous a semblé depuis deux ans que le groupe de Kele Okereke s'est gentiment éloigné de ses racines punk/new wave pour proposer une pop synthétique sans surprise adaptée aux radios FM et à MTV.

 

Après un single électro-dance désolant paru l'an dernier ("Flux"), Bloc Party ont sorti leur nouvel album en le mettant en ligne sans prévenir, à la façon de Radiohead et The Raconteurs (la liste commence à être longue). Ceci a eu pour effet de couper l'herbe sous le pied à la presse spécialisée, qui n'a pu chroniquer ces albums, laissant ainsi les fans du groupe envahir l'espace Internet de leurs louanges (sans surprise, les Inrocks se sont joint à la fête dans la foulée, comparant le groupe à Radiohead, ce qui semble être la référence ultime pour eux).

 

Au premier abord, Intimacy surprend agréablement, le groupe ayant décidé de revenir à une musique teigneuse et rythmée, truffée d'effets sonores et de samples amusants (comme sur les braillards "Ares" et "Mercury"). Une écoute prolongée s'avère néanmoins rapidement fatigante. Si l'emballage est touffu et audacieux, les morceaux de Bloc Party ne tiennent pas la distance. Où sont les mélodies ? Cachées derrière la batterie frénétique et les multiples épaisseurs de guitare, on peine à distinguer l'essence des chansons qui, comme de coutume chez Bloc Party, rappellent toutes plus ou moins des morceaux des albums précédents.

 

Intimacy ressemble plus à un catalogue de tout ce qu'un bon studio peut offrir : son de guitare surpuissant sur tous les morceaux, beats électroniques et chœurs d'église sur "Zepherus", samples et effets électroniques à gogo sur "Mercury" et "Trojan Horse". Que de moyens déployés pour masquer une écriture en manque d'imagination ! En 2008, Bloc Party ne semblent savoir faire que deux types de morceaux : le bruyant, avec guitares rutilantes, rythmique frénétique et cris en guise de chant ; le calme, avec chant affecté et beats électroniques. Un single aurait suffi.

 

 

 

 

Tracklisting :

  1. Ares
  2. Mercury
  3. Halo
  4. Biko
  5. Trojan Horse
  6. Signs
  7. One Month Off
  8. Zephyrus
  9. Talons
  10. Better Than Heaven
  11. Ion Square

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lou 31/01/2009 15:05

Je ne suis pas du tout d'accord avec toi, Eric.Bloc Party est avant tout un group indé, donc ils n'ont pas d'interêt de faire de la musique commerciale (comparé aux Babyshambles que tu cites, d'ailleurs les Libertines étaient largement plus doués). Bloc Party a innové, justement, je pense qu'ils explorent différents aspects de la musique électro. Il y a eu un changement radical entre Silent Alarm et Intimacy, l'album est plus abouti moins "adolescent". De plus, je ne comprends pas pourquoi tu dis que les textes "manquent d'imagination", ils sont bourrées de paroles sublimes comme dans "Signs". Et puis pour ceux qui se seraient arrêtés à l'écoute de "Mercury", c'est tout à fait compréhensible qu'ils soient déçus comme je l'ai été lorsque j'ai entendu les premières notes brouillonnes et bruyantes mais en écoutant l'album plusieurs fois ensuite j'ai trouvé "Biko", "Zepherus", "Ion Square" ou "Better than heaven". Les fans ont été déçus par cet album parcequ'ils ont réfusé d'accepter l'évolution de Bloc Party. Si les groupes faisaient tout le temps le même type de morceaux, on se lasserait vite. C'est pourquoi Bloc Party nous présente un album plus sombre et plus subtil, mais je garde tout de même ma préférence pour "A Weekend in the City" qui reste, selon moi, le meilleur de Bloc Party.Et puis, peut-être pour te faire changer d'avis, va les voir en concert, on en reparlera ensuite :)

Eric 31/01/2009 18:20



Tu auras du mal à me faire avaler que Bloc Party, groupe qui fait la une du NME tous les trois mois, qui a été numéro 1 en Angleterre et qui est entré dans la top 15 aux USA est un petit groupe
expérimental détaché des contraintes économiques ! Certes leur label, Wichita, possède l'étiquette indé, mais il est malhonnête de dire que Bloc Party "n'ont pas d'interêt de faire de la
musique commerciale".


Je ne reviendrai pas sur les textes de "Signs", qui pour moi ne valent pas mieux que de la poésie émo post-adolescente ("je vois des corbeaux, ça me fait penser à la mort", waouh..., on est loin
de Dylan, même les Kaiser Chiefs écrivent mieux que ça).


Pour info, j'ai vu Bloc Party en concert, et j'en parle ici : http://planetgong.over-blog.com/article-626642.html. Les Rakes jouaient en première partie, ils ont mis tout le monde à genoux, derrière Bloc Party s'est fait honte pendant une
heure. Je n'ai pas été impressionné du tout par le jeu de scène et de Kele Okereke ce soir là.


Je concède que Bloc Party ont évolué depuis leurs débuts, mais ils ne sont pas pour autant devenus un bon groupe. Leur aspect électro est n'a rien de révolutionnaire : c'est dans l'air du temps
actuellement. Il n'y a qu'à voir ce qui se vend côté rock indé :  Klaxons, MGMT, Late Of The Pier.

Enfin bref, pas d'accord !



Ceci était un communiqué du comité anti-Bloc Party.



baly 09/11/2008 21:26

Quand j'ai entendu "mercury" je me suis dit: ça yest bloc party tentent enfin quelque chose de nouveau, de frais. Ensuite est arrivé "talons", qui m'a fait penser à placebo. La joie n'aura été que de courte durée...

Eric 10/11/2008 00:18


Oui, il sera vite oublié cet album...


Frank 03/11/2008 15:28

The Urges ça c'est un excellent groupe, leur album sorti en 2007 indisponible dans la plupart des disquaires jusqu'à maintenant est enfin ressorti (avec une nouvelle pochette)!Le disque "Psych Ward" est un must pour tous les fans de garage rock psyché!

Vince 02/11/2008 16:04

Ya pas mal de trucs vrai dans ce que tu dis mais bon, je crois qu'on a pas mal de points de divergences.D'abord, si tu n'as pas aimé Silent Alarm, c'est clair que Bloc Party ca doit pas être ta tasse de thé !Après, certes, ils doivent penser au marketing mais attention, moi je dis que je ne pense pas que leur compositions soit influencée par ca. Peut être que c'est le cas mais je le pense pas. Toi tu parles de marketing ensuite, après avoir fait l'album, je veux dire, c'est normal quand même de faire du marketing un peu pour vendre un album (Radiohead a fait pareil).Après, il faudra m'expliquer qu'est ce qu'il y a de mal à passer à la radio ? Quand on passe  la radio, on est autmatiquement un groupe de merde ? D'accord, ya beaucoup de merde qui passe à la radio mais ya quelques trucs bien parfois. Ferais-tu partie de ces gens qui crachent sur un groupe juste parce que c'est un minimum connu ?Leur album n'est pas révolutionnaire mais il faut avouer et je vois pas comment tu peux nier ca qu'ils ont pris une autre direction quand même. Ya pas de sons électro dans les deux premiers albums, on est d'accord ?Franchement, je pense que t'interprete beaucoup de choses. Le monde des groupes de rock n'est pas si méchant que ca. Des groupes touchent le grand public daccord mais après faut pas non plus croire qu'ils composent tous pour vendre plus. C'est une vision assez triste (peut etre reelle mais j'ose pas y croire). je pense que la plupart sont honnetes et composent vraiment ce qu'ils veulent composer.J'ai beaucoup de respect pour Damon Albarn je suis un grand fan d'ailleurs mais pourquoi les groupes seraient obligés d'aller toujours chercher dans des directions différentes ? C'ets le choix de Damon mais par exemple Oasis n'a peut êre pas envie de faire ca et je pense pas que ce soit pour garder leurs fans (ok, oasis est peut etre un mauvais exemple).Bref, on est pas d'accord !! :)

Eric 02/11/2008 19:16


Je ne pense pas cracher sur les groupes dès qu'ils sont un minimum connu : j'adore les White Stripes et leur soudaine exposition ne m'a pas emmerdé. J'ai aimé le dernier Oasis malgré ses défauts,
j'adore les Beatles (comme une grande majorité des gens), j'aime BabyShambles, Arctic Monkeys, etc.

Bloc Party m'ennuiyaient déjà quand ils n'étaient pas connus, le problème est donc autre. Oui ils ont pris une autre direction, avec des sons électro. Est-ce que ça rend leur album meilleur ? Je ne
trouve pas.


Je suis d'accord avec toi quand tu dis que les groupes ne composent pas tous pour gagner plus (heureusement !). Il existe des dizaines de groupes intègres qui rencontrent du succès (Radiohead,
The Kills, The White Stripes au hasard). Le problème de Bloc Party demeure à mes yeux qu'ils ont édulcoré leur musique pour la rendre plus accessible à un public qui sort des fanatiques de rock.
Leur punk/new wave s'est depuis leurs débuts gentiment transformé en pop-rock grand public et sans surprise. D'autres groupes ont fait la même chose d'ailleurs : Kings Of Leon, Razorlight...


Je trouve ça dommage et préfère retourner écouter des groupes comme les Dirtbombs, The Urges, David Viner, Brimstone Howl, The Coral qui font leur musique sans se poser de questions, sans faire
de concessions.



Vince 01/11/2008 17:12

Je suis d'accord pour dire que cet album n'est pas réussi mais ya pas mal d'autres trucs que j'aime pas trop dans cet article.Déjà, j'ai beaucoup aimé le single Flux.Deuxièmement, tu dis qu'ils décoivent depuis les premiers EP mais quand même, l'album Silent Alarm est très bon non ?Après, parler de Muse comme pour dire que Bloc Party est un groupe à la mode pour jeunes filles, je trouve ca très moyen et facile.Les gars de bloc party font la musique qu'ils veulent faire et ne se posent pas des questions si ca va passer sur la FM ou non, ca ce sont les gens comme toi qui l'interpretent.

Eric 02/11/2008 13:21


En fait l'album Silent Alarm m'avait déjà beaucoup emmerdé (http://planetgong.over-blog.com/article-384305.html).


Tu crois vraiment que quand Bloc Party font de la musique ils ne se posent pas la question de savoir si ça va passer à la radio ou pas ? On parle quand même d'un groupe qui aime s'amuser avec les
médias en balançant des déclarations tapageuses à chaque sortie d'album (un coup en direction d'Art Brut, un coup vers Oasis, un vers Pete Doherty...), qui sort son album sans prévenir pour créer
un buzz médiatique, qui a mis un faux compte à rebours sur son site pour attirer l'attention (les fans se sont enflammés, s'imaginant que des morceaux nouveaux seraient mis en ligne, en fait
quand la date est arrivée à terme, un lien est apparu pour les guider vers une interview du groupe à la BBC). Ils connaissent toutes les ficelles pour qu'on parle d'eux, ils m'ont plutôt l'air
d'être calculateurs.


A priori, quand tu passes trois mois à faire un album, tu te poses les questions de savoir à qui ça va plaire. Bloc Party ne sont pas une bande de punks qui n'en n'ont rien à foutre et
enregistrent sans se poser de questions. Par ailleurs leur album n'a rien d'intégriste ou d'avant-gardiste : le son y est aseptisé et accessible pour le grand public (pour preuve ils passent sur
des radios généralistes comme RTL2 en France, qui sont loin de donner dans l'expérimental). Bien sûr ils ont le droit de faire ça, s'ils veulent vendre des disques, c'est légitime, mais qu'on ne
vienne pas nous dire après que leur album est révolutionnaire, ou qu'ils prennent des risques. Intimacy repose sur les mêmes bases que les précédents, avec quelques variations pour ne
pas choquer le fan de base.

Ils répètent leur formule sagement, et les fans suivent. C'est comme pour Oasis, Coldplay, U2, Kaiser Chiefs (la liste est longue...), tous ces groupes qui touchent un grand public et gèrent leur
carrière pour ne pas le perdre. J'ai plus de respect pour un mec comme Damon Albarn qui s'aventure dans des trucs ambitieux (après la période britpop festive, il a viré de style avec l'album
Blur, puis l'étrange 13, avant son album africain Mali Music, le hip-hop de Gorillaz et la pop atmosphérique de Good, Bad & The Queen) au risque de
s'aliéner ses fans.



Fred 18/10/2008 22:10

Christophe deodato, va écouter le dernier Tv On The Radio et après tu nous rediras si ton Bloc Party est si innonvant en pop !

ndaref 09/10/2008 17:53

hello!hourra pour ton blog, collègue!j'ai fait une chro sur le même album.http://presque-fameux.over-blog.com/hello!

SysTooL 04/10/2008 14:48

Vous êtes courageux de l'avoir écouté jusqu'au bout...SysT

Eric 06/10/2008 14:58


...et plusieurs fois !


christophe deodato 03/10/2008 00:00

Désolé d'insister mais quel single pour toi...

Eric 03/10/2008 00:10


Quel single ? De Liars tu veux dire? Sachant qu'ils ne sont pas vraiment un groupe à singles, je dirais "Plaster Casts Of Everything" pour le plus récent.







Sinon un ptit "There's Always Room On The Broom"






ou "We Fenced Other Gardens With The Bones Of Our Own"







Christophe deodato 02/10/2008 23:54

Désolé mais je ne suis pas d'accord du tout... Il faut laisser le temps au temps... BLOC PARTY est un groupe essentiel, important...On en reparle dans quelques temps...Amicalement,C 

Eric 03/10/2008 00:01


Sans doute populaire, mais important ? Franchement j'en doute.

On en reparle quand tu veux, sachant qu'on a déjà eu le temps d'oublier Weekend In The City (pourtant il n'est sorti qu'il y a un an!), je pense qu'Intimacy connaîtra le même
sort. Qui a besoin de Bloc Party quand on a Liars ?