8 septembre 2008 1 08 /09 /septembre /2008 21:11

The Carter Family - Can The Circle Be Unbroken?

The Carter Family -
Can The Circle Be Unbroken?

(1935-40)

 


Ce CD regroupe les principaux succès de la première dynastie de la country-music, le « clan » Carter, qui enregistre des morceaux depuis le milieu des années 1920, pour le meilleur et pour le pire, comme souvent (mais dans le cas de la country-music, le pire est vraiment pire). Can The Circle Be Unbroken regroupe vingt chansons, enregistrées entre 1935 et 1940, à l'époque où le groupe va participer à poser les bases du bluegrass et de la country traditionnelle. The Carter Family est alors un trio, composé de A.P. « Doc » Carter, de son épouse Sara Dougherty Carter et de la cousine de celle-ci, Maybelle Addington .

 

A une époque où la musique populaire de l'Amérique rurale blanche était dominée par des groupes qui enregistraient avec (au minimum) un violon, la Carter Family a fait évoluer ces standards, en jouant des morceaux avec des moyens réduits. En effet, sur la plupart des morceaux, l'orchestration est sobre : une ou deux guitares, parfois un banjo accompagnent le chant des deux cousines, qui sont les véritables éléments importants du groupe : « Doc » Carter se contente d'apporter un contrepoint à la mélodie par sa voix, et de rejoindre le chant au moment du refrain. Les voix s'accordent bien, dans un style qui peut cependant surprendre - un certain lyrisme s'exprime, aussi bien dans les paroles que dans le chant (« Sinking in the lonesome sea »).

 

Le jeu de guitare est précis et élégant (« Cannon Ball Blues »), l'imagerie et les thèmes communs aux musiques rurales nord-américaines sont également présents (« My Clinch Mountain Home » ; « Wildwood Flower » ; « Texas Girl » ; « Kissing is a crime » ; « Blackie's Gunman »). Ainsi, sans surprise, l'influence de la religion est prédominante (« River of Jordan » ; « On the rock where Moses stood ») : les chansons de la Carter Family sont clairement marquées par leur milieu d'origine, une société rurale conditionnée par la religion.

 

Quelques-unes des chansons enregistrées par la Carter Family ont traversé sans problème l'épreuve du temps : « Can the circle be unbroken » et « Wildwood Flower » par exemple, repris par Johnny Cash, et surtout « Black Jack David », reprise par Woody Guthrie puis, un demi-siècle plus tard, par les White Stripes... « How old are you my pretty little miss / How old are you my honey? / She answered him with a silly smile ‘I'll be sixteen next Sunday

 

 

 

 

Liste des chansons :


1. Can the circle be unbroken? *
2. Lulu walls
3. My Clinch Mountain home *
4. Wildwood Flower *
5. Worried man blues *
6. Keep on the sunny side *
7. Gospel Ship
8. My Texas Girl
9. Sinking in the lonesome sea
10. Cannon Ball Blues *
11. I'm thinking tonight of my blue eyes *
12. River of Jordan *
13. The storms are on the ocean
14. On the rock where Moses stood
15. The little black train
16. Single girl, married girl
17. Kissing is a crime
18. Blackie's Gunman
19. My home among the hills
20. Black Jack David *

 

 

Une vidéo de la famille jouant "Wildwood Flower"

Partager cet article

Repost 0

commentaires