4 septembre 2007 2 04 /09 /septembre /2007 10:47

The Pigeon Detectives - Wait For Me

The Pigeon Detectives
Wait For Me
(Dance To The Radio 2007)

 

   
   Après plus de cinquante années de rock et trente de punk, frustration adolescente et déceptions amoureuses sont encore et toujours au centre des débats. Est-ce une mauvaise chose ? Est-il complètement vain de continuer à écouter des groupes ressassant ces thèmes éternels ? Franchement, non. Jusqu'à l'aube de sa mort, John Peel continuait à vibrer comme au premier jour à l'écoute d'un morceau des Undertones passé mille fois lors de son émission. "Teenage dreams, so hard to beat..." disait la chanson. Nul doute qu'en 2007, Peel aurait adoré ces Pigeon Detectives à l'énergie débordante.

 

Ce groupe de punks juvéniles aux tronches improbables est celui qui balance la meilleure powerpop du moment. Il vient de Leeds, de ce Yorkshire qui semble avoir pris le pouvoir sur le monde du rock. Les influences ? Les graines semées par les premiers albums des Strokes et des Libertines portent encore leurs fruits. Et puis, on y revient, mais comment ne pas penser aux Undertones – sans la voix chevrotante de Fergal Shearkey – quand on écoute "I Found Out" ? "Teenage Kicks" n'est pas très loin...

 

   Wait For Me est un album plutôt court – ce qui ne le rend que meilleur. Un concentré de vitamines de 35 minutes évite l'effet "ventre mou" qu'on a pu trouver par exemple chez les Strokes de First Impressions Of Earth. Les morceaux de classe abondent, portés par une rythmique bondissante et des guitares frénétiques. "Romantic Type" irrésistible, "I Don't Know How To Say Goodbye" d'une aisance insolente, "Can't Control Myself" l'hymnique, "Take Her Back" et son refrain gagnant "I'm Always Right" d'apparence si simple : sur les morceaux rapides les Pigeon Detectives concilient mélodie et une énergie et un talent imparables. Chacun de ces morceaux est un single potentiel, un tube à coup sûr.


Sur les morceaux plus lents l'affaire se complique. Le groupe possède une formule qui fonctionne à la perfection à deux reprises (les excellents "I Found Out" et "You Know I Love You") mais dont les déclinaisons finissent par lasser ("Caught In Your Trap" et "You Better Look My Way" sont honnêtes sans transcender, "Stop & Go" ferait une honnête face B, "Wait For Me" est assez poussif). Etant donné que ces baisses de tension sont contrebalancés par des sursauts rock'n'roll, l'ennui n'a jamais le temps de s'installer au cœur de l'album.
 
   Côté textes, le chanteur à gouffa Matt Bowman joue d'insolence et de malice. Sur "Take Her Back", il expose la question ridicule de la différence d'âge, sujet d'importance chez les jeunes gens, ("She's 17, he's 22 / Is it too much of a difference?"), et emploie sur toutes les chansons un ton direct aussi surprenant que réjouissant comme ce "You know I love you / Take off your clothes / It's alright" d'une honnêteté intellectuelle qu'il convient de saluer ("You Know I Love You"). Le tout est envoyé avec une innocence touchante, un peu comme chez les premiers Beatles (le mode de dialogue I / You procure aussi cet effet). Par ailleurs, Bowman possède un vrai charisme qu'il utilise à bon escient en faisant le showman sur scène, conversant avec le public entre les morceaux, le provocant, multipliant les sauts kangouresques et les pitreries.


   Un personnage intéressant, qui chante dans un groupe qui ne l'est pas moins. The Pigeon Detectives ont un nom ridicule (au moins autant que singes arctiques), un album à la pochette hideuse et des gueules de freaks mal sortis de l'adolescence. Leur musique, elle, est viscérale. Un grand coup de frais sur la scène anglaise.

 

 

 

 

Tracklisting :


1. Romantic Type  *
2. I Found Out  *
3. Don't Know How To Say Goodbye 
4. Caught In Your Trap 
5. I Can't Control Myself 
6. I'm Not Sorry  *
7. You Know I Love You 
8. Stop Or Go 
9. You Better Not Look My Way 
10. Take Her Back  *
11. Wait For Me 
12. I'm Always Right 

 

Le groupe sur MySpace : www.myspace.com/thepigeondetectives

 

 

 

 

 

Vidéos :

 

"Romantic Type"

 

"Take Her Back"

Partager cet article

Repost 0
Published by Eric (PlanetGong) - dans UK Indie & Britpop
commenter cet article

commentaires